4 août 2009

Un merlan irrascible


Depuis que Monsieur Chapot me demande de lui préparer un merlan en colère !
Je me suis lancée

Il faut dire que nous sommes en plein dans la période du merlan, à 5 euros le kilo, l'aventure peut être tentée
Je ne voudrais pas me répéter mais c'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim !

Dans mon panier pour 1 personne
- 1 ou 2 merlans selon l'appétit
- de l'huile de friture
- un oeuf
- de la farine
- de la chapelure
- du beurre
- du persil
- du citron

Prendre le merlan entier, le vider, l'écailler, saler, poivrer
Le passer dans la farine, l'oeuf battu, la chapelure
Réserver au frais

Ciseler le persil

Faire chauffer l'huile de friture

Y plonger le merlan, de rage il se recroqueville sur lui-même
Le mettre sur du sopalin pour enlever l'excès de gras
Saupoudrer de persil ciselé

Accompagner de beurre et de citron





J'ai accompagné ce boudeur de purée, vous pouvez trouver la recette ici




N'hésitez pas, c'est spectaculaire et délicieux !

7 commentaires:

Tiuscha a dit…

Depuis le temps, c'ets une façon que je n'ai jamais testée !

Liz a dit…

Mmm! Des saveurs simples mais si finnes, comme vous dites, et tellement bonnes. Un repas parfait!

Hélène a dit…

C'est une de mes premières recettes de poisson. Avec du merlan extra frais et des chips & malt vinegar, c'est un régal.

chapot a dit…

Merci Héléne, c'est une bonne idée de le faire avec des chips, j'essaierai la prochaine fois

sigrid a dit…

C'est trop bon, j'aime beaucoup le merlan, je trouve que sa chair a un petit goût de noisette. C'est un poisson méconnu bonne journée

Mikele a dit…

Oh je retrouve un joli souvenir de mon enfance dans le sud Maman dit le merlan qui se mord la queue , je crois qu'elle faisait cette petite mise en scène avant de les frire ... Des souvenirs de parties de pèches aussi ...
merci
Mikele

amelanche1 a dit…

Je n'ai jamais mangé de merlan mais je mange le tiens des yeux, moi qui adore le poisson.

À bientôt et passe une belle journée.
Josée