11 juin 2009

Violet, la suite et fin

Malgré toutes mes recherches, je n'ai pas trouvé de recettes miracle mais quelques tuyaux, surtout dans le livre de Jean Michel Lorrain, "Légumes", l'aubergine vient d'Inde et d'Asie, elles est rapidement arrivée en Afrique du Nord, puis en Espagne, elle contient beaucoup d'eau et réduit à la cuisson et sa peau en principe ne se mange pas car elle a beaucoup d'amertume.

De plus, la peau noircit à la cuisson, j'aurais donc perdu cette couleur violette.

J'ai donc décidé de la couper en tronçons et de la vider, la pulpe me servira pour faire un caviar d'aubergine que l'on tartinera sur des toasts avec les copains lors d'un apéro au jardin.

Pour l'oignon, né lui aussi en Asie, il y a plus de 5000 ans, le violet a un côté sucré, presque fruité, qu'il perd à la cuisson.

Dans mon panier pour 4 personnes
- une aubergine violette
- un demi oignon violet finement émincé
- 3 petits navets violets
- un verre de riz
- un poivron (idéalement violet, je n'en n'avais que des rouges)
- du sel, du poivre
- 2 tranches de speck

Dans une casserole, faire bouillir de l'eau, saler, ajouter le riz, laisser cuire une dizaine de minutes, l'égoutter, laisser refroidir

Pendant ce temps, couper un navet en fines tranches, émincer les deux autres
Passer le poivron dans la centrifugeuse, récolter le jus
Faire dorer les tranches de speck au four entre 2 feuilles de papier cuisson pendant 10 minutes
Couper l'aubergine en tronçons, les vider
Mélanger le riz, l'oignon, les navets émincés
Remplir les tronçons d'aubergine

Faire chauffer un peu d'huile, plonger les navets en tranches pour obtenir des chips

Dans le plat disposer un tronçon d'aubergine farcie, entouré de speck doré et des chips de navet, mettre le jus de poivron autour

C'est probablement une des entrées les plus originales que nous ayons mangées, mais je dois l'avouer pas une des meilleures, sauf le jus de poivron qui était sublime, il faudra que je trouve une idée pour l'utiliser.






Un petit coucou à Christiane

3 commentaires:

Mamina a dit…

A lire, ça me paraissait bien bon, je suis donc un peu déçue par ta conclusion!

dada a dit…

Ta suite me semblait exquise...dommage pour le goût, on a souvent des surprises. Bonne journée

Cécile a dit…

Pour info, comme pour le riz noir ( délicieux et spectaculaire) il existe du riz violet, c'est un riz sauvage commerce équitable.